Les cartes de lecture — Accepter le désaccord comme une opportunité

François Laugier
5 min readSep 12, 2022

Script du podcast de la série sur les cartes de lecture : https://anchor.fm/francois-laugier/episodes/Les-cartes-de-lecture---Accepter-le-desaccord-comme-une-opportunit-e1nnmn6/a-a8h0u2j

Il est des fois où je me rends compte que j’échange avec une autre personne et que nous n’arrivons pas à nous mettre d’accord. C’est même dingue que je doive des fois justifier ce que je trouve évident, qui tombe sous le sens. Et si en changeant de point de vue, je pouvais rendre la conversation constructive…

Bienvenue dans ce nouvel épisode de la série sur les cartes de lecture, cette possibilité que nous avons tous de voir les choses différemment pour un meilleur vivre ensemble. Si tu ne l’as pas encore fait, va écouter l’épisode d’introduction pour comprendre l’invitation qui t’es faite dans cette série consacrée aux cartes de lecture, nos lunettes colorées du quotidien.

Je suis François Laugier, Coach Professionnel, Praticien PNL, et j’accompagne tant les personnes que les organisations dans leur besoin de changement. Je t’offre dans ce podcast série, une collection d’outils propres à te permettre de voir le monde qui t’entoure par les opportunités qu’il te procure.

Imagine devant toi 2 collines au milieu desquelles se trouvent un parfait vallon. Au centre de ce vallon, une belle et grande fleur se nourrit d’un beau soleil qui fait vibrer ses couleurs. Tu es au sommet d’une de ces collines, sur l’autre se trouve ton interlocuteur et tout deux, vous échangez sur cette fleur. Partageant tous deux le plaisir d’observer sa belle tige presque droite et ses feuilles larges et d’un vert tendre et lumineux qui donne un air de fraicheur. De là où vous êtes chacun, vous êtes même capables de sentir les effluves douces et sucrées que la fleur dégage pour attirer les pollinisateurs. Cette odeur vous fait penser chacun à des souvenirs qui vous sont propres et vous vous amusez à les partager l’un à l’autre. Puis, tu entends ton interlocuteur parler de ses pétales, ORANGES! Tu t’amuses de cette étourderie et tu te permets de le corriger puisque les pétales sont en fait bleues. L’autre s’étonne de ta remarque et maintiens ce qu’il dit. Elles sont oranges…
Et voilà que pourrait commencer une longue négociation stérile chacun étant bien conscient d’être dans la vérité puisque c’est bien ce que vous voyez.
Cette fleur est bien Orange d’un côté et bleue de l’autre mais chacun du haut de votre colline n’arrivez à en voir qu’un côté.

Tu as probablement déjà vu une illustration très proche de cette situation où 2 personnages discutent d’une forme qui ressemble pour l’un à un 6 et pour l’autre à un 9. Chacun se faisant face, la même forme prend une signification différente pour l’un et l’autre.
Ce que j’aime avec cette image des collines qui va illustrer la même situation, c’est qu’elle ajoute la perception de ce dont se constitue notre point de vue.
Oui parce que la colline sur laquelle je me trouve c’est l’aboutissement d’une multitude de choses qui me sont propres et qui font ce que je suis aujourd’hui.
Par exemple, l’éducation que j’ai reçu et les valeurs que l’on m’a inculqué et dont chacun profite d’une version particulière, mon histoire et mes expériences de vie, heureuses ou malheureuses, que j’ai intégré et qui m’ont préparé à revivre des situations semblables ou à tout faire pour les éviter, on pourrait parler de mes blessures ; Et puis mes objectifs du moment, ce que je me souhaite. A poursuivre dans les valeurs, je peux aller vers mes croyances qui sont ce que je pense devoir être pour que le monde sois à l’image du monde meilleur que j’imagine. Etc, etc.
Et tu vois au fil de cette énumération à quel point ce que tu penses de la situation est légitime, après tout, cette colline c’est toi et tu as bien raison d’être là où tu es puisque c’est ta colline. Et de cette colline, la fleur est telle que tu la vois.
Seulement maintenant que tu sais de quoi est fait cette colline, toute légitime qu’elle est, il est plus facile d’entendre qu’elle n’est pas évidemment accessible à l’autre. Tout comme la colline de l’autre pour toi finalement. Et c’est bien là que se trouve à la fois le problème et la clé de notre communication. Tout autant que mon point de vue est légitime pour moi, le point de vue de l’autre est légitime pour lui. Il va être difficile pour le moins de lui faire adopter mon point de vue, il n’a pas mon expérience pour le comprendre et peut être pas la compréhension de ce qui crée notre désaccord, comme je le suis maintenant. Moi qui comprends ce qui nous différencie, je peux tenter l’expérience d’aller temporairement sur sa colline. La passerelle la plus simple selon moi aujourd’hui est simplement d’accepter cette réalité, nous avons 2 points de vue et les 2 nous sont légitimes. Nous avons un accord sur notre désaccord, et peut être qu’après tout, on s’en fout. On peut toujours poursuivre à parler du vallon, de la fleur et avoir une conversation riche sans avoir à parler de la couleur des pétales si c’est un sujet difficile. Nous pouvons batir notre relation sur la base de ce qui nous rassemble. Je partage avec toi une grande part de croyances, de valeurs, et si c’est important, nous pourrons peut être trouver une solution qui convienne aux 2 visions que nous avons du monde. Je n’ai pas à te convaincre parce que tu as autant raison que moi avec ton point de vue. Et pour que nous puissions tous les 2 avancer malgré nos différences, je peux faire le premier pas en te montrant que j’accepte ton point de vue.

Je dois dire que cet outil des 2 collines m’a beaucoup aidé à pratiquer l’écoute empathique, et puis d’aller vers mon rôle de coach. C’est bien plus que de la tolérance, c’est de l’intérêt. Grâce à cette posture, je suis en mesure de croire que j’ai beaucoup à apprendre si je fais l’effort de comprendre ce qui nous différencie, sans chercher à le changer. Juste à l’accepter et me réjouir de l’opportunité donnée. Chaque jour, que ce soit avec mes proches, avec mes clients ou qui que ce soit, une divergence d’opinion est une opportunité d’en apprendre plus sur mon interlocuteur et plus globalement sur la richesse du monde qui m’entoure.

Voilà une carte de lecture que j’utilise finalement très souventmen ce qu’elle me permet de rendre mes journées vraiment plus riche, non pas en changeant mon environnement, mais en changeant la perception que j’en ai.

Retrouve dans cette série d’autres outils ou ateliers qui viendront compléter tes cartes de lecture de ton univers. Avec un jeu fourni de ces outils, tu trouves toujours celui le plus adapté à la situation ou à ton état d’esprit. N’oublie de t’abonner et de suivre cette chaîne pour être informé.e des prochaines parutions. Viens discuter sur le discord pour poser tes questions, faire tes retours ou proposer de nouveaux sujets. C’est aussi sur Discord que tu seras informé.e des lives Twitch ou je prends le temps de porter plus loin le sujet avec les retours de la communautés.

Tu peux viser la lune, et atteindre toujours un résultat surprenant qui ne dépend souvent que de toi.

--

--

François Laugier

Coach professionnel, Agiliste pragmatique, j’aime être le facilitateur de la mise en mouvement des personnes, équipes, organisations, vers leurs objectifs.